Les CM2 à la Cité de l’espace

Une journée dans les étoiles…

Ce matin, nous avons pris le temps de nous lever pour arriver un peu avant 10h00 à la cité de l’espace, proche de notre lieu d’hébergement. Nos 2 guides nous attendaient et nous avons tout de suite démarré la visite au pied de la maquette grandeur nature de la fusée Ariane 5.

Sans oublier de commencer par des essais de décollage par propulsion d’eau !

Outre le fait de découvrir les différentes facettes du monde spatial, bien d’autres expérimentations nous attendaient… Voici la capsule Soyouz ! Nos élèves ont vite pris le coup de s’y introduire et de se transformer en spationautes en herbe !

Mais une capsule, à elle toute seule, cela ne sert pas à grand-chose !  Depuis longtemps, son rôle est de rejoindre les stations spatiales en orbite autour de la Terre pour y mener des Hommes, du matériel ou de la nourriture. Allons donc visiter l’ancienne station russe : la station MIR.

Les avancées spatiales ont permis de réaliser des choses étonnantes, douées des plus hautes technologies. C’est le cas des combinaisons spatiales qui permettent de réaliser des sorties dans l’espace avec un maximum de sécurité même si cela doit être épuisant de travailler dans des conditions pareilles. C’est pourquoi, les scientifiques envoient des machines dans l’espace pour qu’elles fassent, à leur place, les expériences les plus avancées sans prendre de risque. Ainsi, nous avons découvert une réplique grandeur nature du robot d’exploration « Curiosity» qui réalise des expériences sur le sol martien depuis 2012.

Aussi, toutes ces expériences et observations ont été agrémentées de deux séances de projection. La première, le matin, sur un écran parabolique pour nous présenter un film sur notre système solaire. La seconde, en milieu d’après-midi, était une projection en 3D sur la beauté de notre planète, vue de l’espace, et de l’importance que nous avons tous de protéger et de sauvegarder la seule vie que nous connaissons dans notre système solaire et dans l’Univers. Outre, la splendeur de ces deux films, ces séances nous ont permis de nous soustraire à la chaleur ambiante (36°c à 17h00) et de revenir en cette fin d’après-midi, pas trop épuisés.

Le temps d’une bonne douche fraîche, d’un dîner et d’un temps de jeux calmes, nous voici déjà endormis car demain, le réveil se fera assez tôt pour quitter Toulouse, faire une halte à Saint Bertrand de Comminges avant de revenir sur Hasparren vers 17h00.

Les commentaires sont fermés.